vendredi 14 juin 2013

Dans les forêts du Primorié

  Dans l'extrême Orient russe, les hommes et les tigres ont de tout temps - ou presque - cohabité dans une paix conjointement établie. En 1997, cet accord tacite semble pourtant avoir été ponctuellement rompu : un habitant du village de Sobolonié, dans le Primorié, est retrouvé dévoré par l'un de ces fauves. "L'Inspection Tigre", alertée par le comportement inhabituel de l'animal, se lancera alors à sa poursuite. John Vaillant, 10 ans après, s'est rendu sur les lieux de l'attaque pour retracer les étapes d'une traque peu commune...


C'est l'an dernier, lors du festival des Étonnants Voyageurs à Saint Malo, que John Vaillant recevait le prix Nicolas Bouvier pour son incroyable récit sur le Tigre de l'Amour. Un prix amplement mérité, qui couronnait des mois d'enquête approfondie au coeur d'une Russie méconnue du grand public, où la seule loi en vigueur reste celle de la survie, pour les hommes comme pour la faune.

Et c'est bien de survie dont il est question tout au long de cette aventure : d'un côté, celle des habitants de villages reculés tenus à la gorge par la décadence économique de leur pays, de l'autre celle des grands fauves qui voient peu à peu leurs territoires et leurs ressources se tarir par l'avidité de l'homme.
En explorant les aspects historiques, culturels, politiques, ethnologiques et éthologiques de tout un pays et de ses occupants, John Vaillant, embarqué dans les pas de grands aventuriers tels que Dersou Ouzala, parvient à tisser un récit aussi fascinant qu'édifiant sur les rapports entre la nature sauvage et les hommes. Une lecture poignante...

Le Tigre de John Vaillant - traduit de l'anglais par Valérie Dariot - Noir sur Blanc - 22,30€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin d'éviter tout commentaire abusif, ceux-ci seront validés par l'administrateur du blog avant publication.