mardi 15 janvier 2013

Une fille, deux garçons... Trois possibilités ?

   Mitchell est amoureux de Madeleine, qui lui préfère Leonard. Dans l'Amérique du début des années 80, trois étudiants, plongés au coeur des bouleversements sociaux et intellectuels de leur époque, vont tenter de marier aspirations conjugales et ambitions professionnelles... 


Il y a des auteurs qui écrivent peu, mais dont chaque roman les rapproche un peu plus de l'excellence. Et Jeffrey Eugenides est de ceux-là. Troisième roman en vingt ans, après les succès de Virgin Suicides et Middlesex (Prix pulitzer en 2003), le Roman du mariage dresse avec talent le portrait d'une génération désœuvrée.

De la quête spirituelle de Mitchell aux rêves littéraires de Madeleine, en passant par les pulsions maniaco-dépressives de Leonard, Eugenides décrypte, avec une finesse peu commune, les états d'âme  d'une jeunesse à la recherche du bonheur. Un bonheur qui passe par l'amour, bien sûr. D'abord, celui que l'on croit posséder, comme Madeleine, et puis celui que l'on cherche à oublier, comme Mitchell. Au travers de ce triangle amoureux dont il complexifie les enjeux à chaque chapitre,  l'auteur confronte ses personnages au douloureux passage à l'âge adulte.

Et c'est avec une narration habile qu'il conduit le lecteur à changer constamment le regard qu'il porte sur chacun des protagonistes, nous les rendant chaque fois un peu plus attachant. Un roman brillant.

Le roman du mariage de Jeffrey Eugenides - traduit de l'anglais par Olivier Deparis - L'Olivier - 24€



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin d'éviter tout commentaire abusif, ceux-ci seront validés par l'administrateur du blog avant publication.