samedi 19 janvier 2013

Attention, perle !

   Au moment où naît sa petite-fille Louise, David apprend qu'il est atteint d'un cancer. Homme peu enclin à la parole, il préfère taire le sombre avenir que lui prépare la maladie et rester muet face à ses douleurs. Un silence avec lequel son épouse Paula et ses filles Miriam et Tamar vont devoir composer, témoins impuissantes d'une fin imminente.


Judith Vanistendael n'a pas seulement le talent, elle a aussi la grâce. 

Beau, subtil, pudique, sans la moindre ombre de pathos, son récit nous immerge avec douceur dans la sphère familiale d'un homme qui ne sait comment communiquer face à l'ultime épreuve, celle de la mort, sans risquer d'entraîner avec lui les femmes de sa vie. Et c'est avec une infinie délicatesse et au travers d'un dessin tout en finesse qu'elle nous invite à pénétrer l'univers intime du dernier voyage, celui qui redonne à chaque relation toute sa dimension humaine. Bouleversant. 

David, les femmes et la mort de Judith Vanistendael - Le Lombard - 25,50€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin d'éviter tout commentaire abusif, ceux-ci seront validés par l'administrateur du blog avant publication.